Cette dernière action se divise également en deux sous-actions. La première porte sur le développement d'une politique d'offres en identifiant les thématiques fortes de la destination. Quant à la deuxième sous-action, elle se dédie plutôt au renforcement de la notoriété de l'Ardenne en travaillant une communication multicanale.

8.1 : La politique d'offres

Suite à l'étude marketing du GEIE « Destination Ardenne » nous pouvons identifier 12 thématiques fortes :

Cinq thématiques « traditionnelles » à conforter et sept thématiques identitaires et porteuses qui seront à développer :

  1. Vélo-randonnées et balades
  2. Famille et kids
  3. Routes touristiques
  4. Ville culture et patrimoine
  5. Château et forteresses
  6. Romantisme et poésie
  7. Anti-stress et bien-être
  8. Nature/écolo et bio
  9. Insolite et mystérieuse
  10. Terroir
  11. Hébergements de charme
  12. Evénements

En tenant compte de ces thématiques il s'agit d'abord d'établir :

  • un inventaire complet exhaustif des offres touristiques ardennaises
  • une sélection d'offres selon des critères qui permettent de les marqueter "Ardenne"
  • une structuration d'offres affinitaires
  • la construction de nouvelles routes touristiques

Puis, sera aussi entamé un travail d'identification et de collaboration éventuelle avec les opérateurs qui commercialisent déjà dans des marchés prioritaires (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, France) des produits de l'Ardenne transfrontalière. 

Enfin, les opérateurs s'engageront dans la définition d'une stratégie de commercialisation des offres et de développement d'une plate-forme de projection de l'offre commerciale. 

 

8.2 : La communication multicanale

La stratégie marketing de communication de l'Ardenne sera de type multicanal. Elle s'appuie principalement sur un renforcement de la présence de l'Ardenne sur internet et plus spécifiquement sur les réseaux sociaux. Ce travail sera d'ailleurs mené dès le début du projet. Cela permettra de travailler l'offre d'une façon affinitaire, en ciblant au plus près les clientèles. Grâce au projet Interreg IV, nous disposons déjà d'outils transfrontaliers (un agrégateur de bases de données touristiques, un compte photos Flick'R, un blog et un site web). 

Un bouquet médiatique sera créé et il reposera sur les outils suivants à concevoir :

  1. un site internet de destination multilingue (français, néerlandais, allemand et anglais)
  2. des médias sociaux ardennais (Facebook, newsletters, blogs...)
  3. des outils de web mobilité 
  4. un portail web d'attractivité globale de l'Ardenne transfrontalière

Celui-ci sera par ailleurs soutenu par le vaste écosystème vivant de communication, généré par l'action 8. 

Afin de renforcer ce bouquet média ardennais, sera conçue dans ce projet une interface transfrontalière à destination des conseillers en séjour et agents d'accueil touristique, comprenant un outil simple et efficace de GRC. 

 

Parallèlement sera rédigé un plan média, qui est centré sur les action d'e-marketing ciblées pour booster l'audience. Ce plan comprendra :

  1. des campagnes de référencement et adwords
  2. des campagnes de mailing direct
  3. des partenariats avec les structures de commercialisation de produits « Ardenne »
  4. un véritable management de l'échange de liens vers le nouveau site de la destination et ses différents médias
  5. un renforcement de la marque Ardenne dans les outils de communication des opérateurs et professionnels du tourisme belges et grand-ducaux
  6. la construction de présentoirs communs
  7. la conception et l'impression de documents transfrontaliers comme par exemple une brochure d'appel et une carte touristique
  8. des présences en foires et salons communes
  9. des partenariats et des rencontres 

 

Cette huitième action du projet AGRETA entend mettre en marché 12 filières touristiques et une large gamme de produits respectant du cœur d'identité de l'Ardenne transfrontalière. Elle souhaite toucher 15.000 visiteurs uniques par jour d'ici 2020 sur l'ensemble des médias et de développer la notoriété de cette destination transfrontalière. D'autres objectifs seront d'inscrire la destination parmi les destinations durables européennes, de conquérir de nouvelles clientèles printemps-automne, de professionnaliser le secteur touristique, d'améliorer la connaissance du patrimoine par les habitants, de rééquilibrer le territoire touristique transfrontalier, d'augmenter la durée de séjour et réduire les effets de saisonnalité, de soutenir les activités et emplois et de mutualiser les moyens et expertises des opérateurs et de leurs partenaires. 

 

logo  logo  logo  logo  
logo

f t g    logo  logo